Les métiers de l'hotellerie

Ma fonction d'agent(e) en lingerie à l'EHPAD.

               J’assure le blanchissage du linge des résidents.  Les résidents et les familles sont le plus souvent très attachés à la qualité de notre prestation. Nous y apportons le plus grand soin.

Tous les matins, les AS et AES descendent le linge sale après les toilettes. Notre organisation nous permet de restituer le linge propre aux résidents sous 3 à 4 jours, repassé, plié, et déposé dans le placard dans leur chambre.

Toutes les semaines, je vais moi-même rendre visite aux résidents, pour ramasser leur linge sale, et leur rapporter leur linge nettoyé. J’aime ce moment, car j’ai le sentiment de vraiment participer à leur accompagnement. Ils sont le plus souvent contents de me voir, car je viens rythmer leur semaine. Ensemble, on blague, et c’est aussi pour eux l’occasion de me faire remonter s'il leur manque un vêtement.

Mon métier est spécifique, car il répond à des normes d’hygiène importantes à respecter. Nous utilisons des protocoles particuliers, en fonction de la nature du linge et de son degré de salissures. Parce que nous travaillons en lingerie qui reste un lieu isolé, notre relation avec les équipes soignantes est primordiale.

               J'ai l'habitude de dire que le métier de cuisinier(e) est le seul en EHPAD à être évalué par tous les résidents, tous les jours, trois fois par jour : matin, midi et soir.

Parce que la restauration est parfois l’un des seuls plaisirs qui restent aux résidents, nous savons que les journées des résidents sont séquencées au rythme des repas, et que ce moment-là est important pour eux.

Nous essayons de cuisiner maison le plus possible. Nous tenons compte des goûts et des souhaits des résidents, même si nous nous obligeons à maintenir une certaine diversité des plats. Nous travaillons avec une diététicienne, qui nous aide à composer les menus. Chaque trimestre, nous rencontrons les résidents lors de la Commission menus.  Les familles sont aussi invitées.

La particularité d’être cuisinier en EHPAD, c’est que notre rôle ne s’arrête pas aux portes de la cuisine. Nous sommes en interaction permanente avec le reste de l’équipe : les infirmiers, qui nous transmettent les consignes de textures modifiées ; les AS et AES, qui assurent l’aide au repas des résidents les plus dépendants ; les ASH, qui assurent le service au restaurant ; l’animatrice, qui a besoin de nous pour l’atelier d’épluchage de légumes ou encore la pâte à crêpe…

Être cuisinier en EHPAD, c’est accepter la critique, parce que les résidents se sont pas toujours tendres…mais c’est aussi beaucoup de plaisir que de faire un tour en salle à manger, de les voir heureux et satisfaits d’avoir bien mangé , exprimant pour nombreux d’entre-eux leur gratitude.

Ma fonction de cuisinier(re) en EHPAD

                 L’agent(e) de service, c’est sans doute le métier qui nous permet d’être le plus proche des résidents. Nous passons dans les chambres des résidents tous les jours. D’abord le matin, pour leur servir le petit-déjeuner. Puis, dans la journée, pour faire le ménage dans leur chambre. Enfin, que ce soit pour le déjeuner, le goûter ou le dîner, nous nous occupons d’assurer le service au restaurant. Parfois, lorsque le résident est malade, nous lui apportons un plateau en chambre.

Ce qui me plait dans ce métier, c’est de pouvoir profiter de tous mes petits moments de passage pour échanger avec-eux. Il y a toujours un petit mot gentil.  C’est vrai que parfois, la relation peut être plus compliquée. Chacun arrive avec son histoire, ses habitudes de vie, ses représentations de la maison de retraite… Ou parfois ce qu’il a pu en entendre…

 Pour certains, vivre en EHPAD, c’est revivre. Chacun a ses petits ennuis de santé, mais les résidents savent aussi qu’à l’EHPAD il y a toujours quelqu’un pour les aider en cas de besoin. Parfois, de simples mots échangés pour les encourager suffisent à les réconforter.

Voilà, du réconfort, c’est sans ça que nous, les ASH, nous apportons principalement aux résidents. Et c'est aussi précieux que le reste.

Ma fonction d'agent(e) de service en EHPAD. 

Résidence Mauperthuis

Résidence Alexandre Plancher

20 rue Etienne Lemerle

44400 Rezé

14 allée du parc des Mahaudières

44400 Rezé

02 40 75 49 92

02 40 78 25 25

© Association les Mahaudières - Initiatives Solidaires